Les éléments à connaître avant de souscrire une assurance-vie

L’assurance-vie fait probablement partie des premiers moyens d’épargne dans l’Hexagone, étant donné que plus de 50 % des Français y ont recours. Voici justement quelques informations qui vous seront utiles pour trouver et ouvrir le contrat correspondant à votre profil.

Le contrat mono-support

L’assurance-vie est un contrat permettant au souscripteur d’épargner de l’argent afin de le transmettre à un bénéficiaire au moment convenu avec un assureur.
Concernant le contrat mono-support, il a pour objet de faciliter l’investissement du souscripteur sur un fond unique en euros. Malheureusement, il est devenu moins intéressant ces derniers temps, car la conjoncture actuelle est trop propice à des crises financières en tout genre. De plus, de nos jours, les gens recherchent surtout la diversification de leur placement afin d’obtenir plus d’intérêts.

les différentes assurances vies

Le contrat multi-support

Plus rentable, cette option répond plus aux besoins des souscripteurs de notre époque. Pour sécuriser leurs investissements, les assurés auront alors accès à deux types de supports : l’un en euros, et l’autre en unités de compte. Ainsi, ils pourront diversifier leur placement à tout moment puisque le contrat est évolutif.
Une fois que les investissements seront répartis, le souscripteur peut choisir différentes méthodes de gestion de son contrat : la gestion sous mandat (où tout sera pris en charge par l’assureur), la gestion conseillée (l’assuré gère son dossier, mais sera conseillé par l’assureur), la gestion libre et la gestion profilée (les versements du souscripteur seront gérés par la compagnie d’assurance en fonction du profil d’investissement).

comment bien choisir une assurance vie

L’assurance-décès en quelques mots

Ce contrat de prévoyance fait partie des variantes de l’assurance-vie. Il permet notamment au souscripteur de subvenir aux besoins de sa famille ou de ses proches en cas de disparition, d’invalidité, ou de survie.
Pour garantir le versement du capital, l’assuré pourra choisir entre le contrat temporaire décès (le capital sera perçu si l’assuré décède avant le terme convenu), le contrat décès vie entière (le versement du capital est garanti, quelle que soit la date du décès) ainsi que le contrat d’assurance mixte (fusion des deux précédents contrats). La législation française permet alors à tout souscripteur de plus 18 ans d’ouvrir une assurance-décès quand il le souhaite.

Les principales pièces à fournir

Pour pouvoir accéder aux avantages garantis par les contrats cités précédemment, le souscripteur doit impérativement être majeur, ne doit pas dépasser la limite d’âge fixée par l’assureur et doit être capable d’honorer le paiement des primes convenues avec la compagnie d’assurance.
De nos jours, il est aussi possible de souscrire en ligne, mais il est recommandé de passer par un comparateur fiable pour éviter les offres trompeuses.
Voici alors les documents requis, quel que soit le contrat choisi : une pièce d’identité en cours de validité (passeport, CNI, titre de séjour, etc.), un RIB, un justificatif de domicile (moins de 6 mois), un premier chèque de versement.